AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Dim 31 Mai - 18:49



Ginger Alice Denver.
Bad Vampire.
221 ans.






Dernière édition par Ginger A. Denver le Dim 31 Mai - 23:38, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Dim 31 Mai - 18:49

    *Je sais rêver, mais on m’en empêche.

    Rêveuse, voilà ce que j'étais. Je pensais à ma vie. Quelle magnifique vie je menais! Je n'avais qu'une vingtaine d'année que déjà j'avais l'impression de mener une vie magnifique et sans problème. J'allais me marier bientôt et toutes les bénédictions s'enchaîneraient par la suite. Les enfants, l'argent, le bonheur... Je me regardais dans le miroir, j'étais sublime. Du moins, selon les mots de ma mère. Je portais comme un gant la longue robe blanche hérité de ma grand-mère. Mes cheveux avait été attaché sur ma tête de façon à me donner un aire distingué. Je me tournai vers ma mère qui me regardait avec des larmes aux yeux. J'adorais ma mère, elle m'avait protégé toute ma vie et grâce à elle j'avais tout appris. Il ne m'était jamais rien arrivé de mal grâce à elle, je le savais. Elle m'enlaça rapidement et j'allais descendre le long couloir me menant à l'autel au bras de mon père. Lui aussi je l'adorais. Tout était parfait ! J'étais si heureuse que le sourire à mon visage n'était plus effaçable.

    Rendue à l'autel, je regardai l'homme de ma vie à travers un voile. Il souriait tout comme moi. C'était un mariage prévue depuis ma naissance, mais ça ne me dérangeait pas le moins du monde. J'entendais les paroles du prêtre derrière moi. Je prononçai les paroles qu'il fallait, je les avais appris par cœur me répétant sans arrêt ce que j'allais dire. Lorsque vint le moment où nous devions nous embrasser, Charles, mon fiancé, leva le voile et je vis son visage pâle s'approcher du mien. Nos lèvres scellèrent cette union comme jamais. Je me sentais bien dans ses bras. Il n'était jamais brusque, toujours adorable. Je l'avais toujours aimé et jamais cet amour ne s'éteindra. Comment pourrait-il ? J'avais pensé à lui toute ma vie préparant ce jour depuis que j'étais capable de rêver. Je poussai un soupire de joie en voyant mon nouveau mari et en entendant les applaudissements. Tout le monde partit ensuite vers le buffet et alla danser. Je regardai de nouveau Charles. Je savais que consommer notre mariage était une chose qu'il attendait depuis longtemps. Je savais aussi qu'il n'allait sans doute pas trainer. Honnêtement, je ne m'en plaignais pas du tout.

    La soirée était terminée, nous étions rentrés à la maison et je mourrais de faim. Je n'avais pas eu le temps de manger quoi que ce soit et je n'avais qu'une envie en tête; un bon casse-croûte. Mais lorsque nous fûmes arrivés, mon nouveau mari posa ses lèvres fougueusement sur les miennes et m'entraîna jusqu'à notre chambre. Charles avait toujours été beaucoup plus fort que moi. Il est aussi très froid et rigide. En fait, lorsque l'on était plus jeune, il était tout à fait normal. La transformation c'était fait du jour au lendemain. Ça ne me dérange pas plus que ça. Tant qu'il ne devenait pas distant. En fait, cette transformation l’avait rapproché de moi. Lorsque nous fûmes dans notre nouvelle chambre à tous les deux, il me souleva doucement de terre et alla me déposer avec douceur sur le lit. Il caressa alors doucement mon visage, passa par mes cheveux pour s’arrêter à mon cou. Il posa tranquillement ses lèvres sur mon cou et releva le regard pour le déposer sur moi. Je soutins son regard et il fit un sourire, rigolant presque.

      « Tu n’es pas comme les autres, Ginger Alice Denver. »
      « C’est pour ça que l’on va si bien ensemble. »


    Et cette fois il rigola pour de vrai. Il continua à déposer des baisers sur mon corps prenant parfaitement son temps. Il allait le plus souvent vers ma nuque et mon cou. Lorsque soudain il arrêta et me regarda droit dans les yeux avec une envie persistante. Je n’avais jamais vu ce regard de sa part et je fus surprise. Je voyais en lui de la détermination, mais aussi un manque de contrôle. Je commençais à avoir peur. Surtout lorsqu’il ouvrit la bouche pour me parler. Ce qu’il allait me dire me surprendrait plus que jamais;

      « J'ai quelque chose à t'avouer, s'il-te plait ne dit rien le temps que j'aie fini. Tu vois Ginger, je t'aime. Je t'aime comme si tu étais une reine, ma reine. Malheureusement, je t'ai caché quelque chose toute ma vie. Tu te rappelles de ces histoires que l'on te racontait lorsque tu n'étais qu'une enfant, ces histoires parfois jolies de princesses et autre. Il y avait aussi ces histoires de monstres, comme les vampires ou les loups-garous... Tu sais, on nous disait toujours que ce n'était pas réel. Que ce n'était que du mensonge. C'est ça le mensonge Ginger, ils existent. Ces monstres existent. Tu ne me crois pas, hein ? J'ai une preuve pourtant... Je suis un vampire. Mais ne t'inquiète pas! Je ne veux pas boire ton sang, je t'aime trop pour ça. Ce que je veux, c'est que tu sois mienne. Mienne pour l'éternité. Deviens comme moi Ginger, je t'en prie! Imagine nous parcourir le monde pour l'éternité, deux immortels, mais un seul amour. Amour plus fort que tout. »


    Je le regardai. Je pensai alors à toutes les fois où il avait refusé de sortir avec moi. Je me dis que c'était sans aucun doute à cause du soleil. À cause du fait qu'il ne pouvait sortir le jour. En y repensant, je ne l'avais pas vu très souvent depuis ces deux dernières années. Très rarement en fait. Étais-je aveugle ? Ou me jouait-il un tour ? Était-ce une bonne blague ? Étais-je censé rire à en perdre haleine ? À voir le regard suppliant qu'il me lançait, je compris que non. Il était pleinement sérieux, il voulait une réponse. Il voulait que je devienne un vampire. Pensait-il que c'était un choix facile ? En même temps, je devais bien m'avouer que la jeunesse éternelle était bien tentante. Je souris en y pensant, les avantages que m'offrait l'immortalité étaient bien plus tentants que toute autre proposition. Je lui souria alors comprenant que c'était ce que je voulais. Je le regardai droit dans les yeux et chuchotai;

      « Montre-moi comment on fait alors... »


    Il me regarda surpris que j'aie accepté aussi rapidement sans doute, mais il reprit bien vite ces esprits. Il me fit un énorme sourire et alla chercher un couteau. Je ne demandai même pas d'explication et je le laissai faire. Je le vis alors hésiter avec le couteau devant ma main. Je compris qu'il fallait qu'il me coupe pour que j'aie une blessure. Voyant que ça n'avancerait jamais, je pris le couteau et me coupa moi-même. Je passai par-dessus la douleur tentant de l'oublier. Je remarquai alors une lueur dans ses yeux que je ne lui avais jamais vus. Il prit doucement ma main et l'approcha de sa bouche. Il aspira alors mon sang de mes veines. Je retins ma réaction, c'était très... bizarre.

    Lorsque je me réveillai, je me sentis bizarre. J'avais été posé sur mon lit et je me sentais très confortable. Je regardai autour de moi. Charles était assis à mes côtés et me regardait avec une douceur maternelle. Je sentis alors une douleur au creux de ma gorge. Elle était sèche, mais plus sèche que jamais. Je sentis alors une odeur exquise. Une odeur que je n'avais jamais senti auparavant. J'en profitai pleinement et regardai autour de moi pour trouver d'où elle émanait. Je remarquai alors qu'elle était imprégnée partout autour de moi. C'était mon ancienne odeur. J'entendis alors mon mari me sortir de ma surprise.

      « Ne te laisse pas envoûté par l'odeur Ginger, ce n'est pas celle que tu chasseras. »


    Je le regardai complètement éberluée. Était-il sérieux ? Je devais me priver du plaisir que semblait offrir cette douce nourriture. Je n'en revenais pas tout simplement. Je fis une grimace. Je savais que j'aurais l'air d'un enfant gâté, mais il n'était pas question que je me contente de noix lorsqu'il y a un buffet à mes côtés. C'était ce que je voulais et s'il ne pouvait me l'offrir, j'irais me trouver quelqu'un de mieux. Je ris alors d'une façon que je n'avais jamais utilisé, le regarda de haut en bas et chuchota simplement;

      « Trop tard, le mal est déjà fait. »



Dernière édition par Ginger A. Denver le Lun 1 Juin - 13:32, édité 17 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Dim 31 Mai - 18:49

    Eh bien, eh bien. Il faut que je me présente ? Attention, lorsque je commence à parler de moi, on ne m'arrête plus! Alors, pour bien commencer je vais vous avouer que je m'appelle Audrey. Le magnifique nom de six lettres hein ! Je vous vois déjà vous extasier devant. Sur internet, mon surnom général est déée, mais certains vont dans l'original en me donnant des surnoms tous plus idiots les uns que les autres. Malgré tout, j'aime lorsque l'on me donne un petit surnom, alors n'hésitez pas! Mais attention, je sais en donner aussi Razz Sinon, j'ai fêté mon quatorzième anniversaire le 21 Février, peu longtemps après la fête des amoureux *-* Je vais vous avouer que je me sens bien jeune. On me dit que c'est complètement idiot, que j'écris dix fois mieux que certaines personnes de 18 ans et que je suis bien plus mature, mais qui y croit réellement ? monkey De toute façon, je ne suis pas madame mature. Je fais souvent des conneries qui pourrait paraitre dans le livre des records guiness. Je tenais à avertir aussi; il faut très souvent répéter avec moi silent Vous croyez que je blague hein ? Vous pourriez être surpris clown En passant, il me vient une soudaine envie de dire; Suckingyour blood is marvelous *-*


Dernière édition par Ginger A. Denver le Lun 1 Juin - 3:33, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Dim 31 Mai - 19:36

Mischaaaa <33
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche ! Merci de t'être inscrite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Lun 1 Juin - 3:38

    De rien Laughing *out*
    Oui, oui c'est Mischa I love you
    Merci & j'ai finii Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Lun 1 Juin - 13:23

Ta fiche est totalement finie ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Lun 1 Juin - 13:33

    Je crois que oui =x
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   Lun 1 Juin - 13:34

Youhouu alors je te valide <33 Je te l'ai déjà dit mais j'adore ton RP !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -   

Revenir en haut Aller en bas
 
- Ginger. je suis toujours là pour m'amuser, prends ça en note. -
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petit jeux pour s'amuser :)
» Pour Admins: Comment s'amuser sur ce forum ?
» je suis nouveau / regles pour little big horn en fig. 20mm
» [CR de Tours 2011] une bouffe le vendredi soir ?
» Oups je suis en retard [pour Kino]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOODY HELL ▬ where are we now ..  :: 
▬ p r é a m b u l e ▬
 :: 
Présentations
 :: Welcome in your own nightmare
-
Sauter vers: