AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Arhur Kingstone | Terminée

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Arhur Kingstone | Terminée   Ven 12 Juin - 17:58

Arthur Kingtsone




    Philip Pullman a dit : « Les gens qui ont beaucoup d'imagination ne savent pas bien mentir. »
    J'ai toujours eu beaucoup d'imagination, mais mes mensonges à moi n'ont jamais manqué de cohérence. Peut-être parce que je me suis mis à mentir dès que j'ai su parler. On vous dit toujours que ça n'est pas joli de mentir. Seulement, quand votre vie est en jeu, quand c'est le seul moyen pour ne pas devenir fou, mentir devient une échappatoire plutôt agréable.
    Je m'appelle Arthur Samuel Kingstone, et j'ai vingt-neuf ans. Je suis né à Bâton Rouge, en Louisiane. Et je n'avais pas vu de vampire depuis un petit bout de temps. Vingt-neuf ans, pour être précis »


Dernière édition par Arthur S. Kingstone le Ven 12 Juin - 22:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arhur Kingstone | Terminée   Ven 12 Juin - 17:59

    « Nan, je rêve. Mais c'est le petit Aaron ! »

    Je me retournais. L'homme qui se tenait devant moi était plus petit, moins impressionnant physiquement. Je mesurais plus d'un mètre quatre-vingt dix et j'avais les épaules carrées, sans parler de ce visage sombre, que je ne saurais trop décrire. Je le connaissais par trop et je m'étais habitué à ce que ma vue soit dérangeante ou très attirante. Ce qui n'empêche que de nous deux, c'est lui que les gens craignaient quand ils nous regardaient parler. Normal, c'était un vampire, et moi … un humain, un simple petit humain.
    Je n'avais jamais croisé de vampire auparavant. En fait, j'ignorais jusqu'à leur existence – leur existence réelle, bien évidemment – il y a encore deux mois.
    Et puis j'en avais entendu parler, je ne sais plus trop comment. La radio, la télévision, ou peut-être bien la tante Polly, qui habitait à Napalee et qui était terrifiée de leur arrivée. Oui, c'est ça. Elle avait demandé mon aide, parce qu'elle avait peur, qu'elle se sentait seule et terrifiée. Elle avait quatre-vingt sept ans, et elle était ma grand-tante. J'étais presque le dernier de ses parents encore en vie. Et même si elle me prenait pour un voyou et avait peur de moi, elle avait encore plus peur de finir saignée à blanc. Tante Polly n'est pas quelqu'un de très ouvert aux autres cultures. Elle n'est ouverte à rien, en fait.
    Maintenant, j'habitais là, et je venais de retrouver le fantôme d'un passé lointain, qui de surcroît avait obtenu la vie éternelle.

    « Bon sang, ça fait un bout de temps qu'on ne s'est pas vus ! »
    s'exclama-t-il d'un ton joyeux.
    Il commençait déjà à me taper sur les nerfs.
    « Je m'apelle Arthur, Billy. Aaron, c'était qu'un pseudonyme. »

    De son vivant, ce type était tout le temps de bonne humeur, le genre d'hommes qui vous balance de grandes claques dans le dos et qui adore appeler tout le monde « Mon frère » ou « fiston ». On aurait pu croire que la mort aurait eu raison de cette sale manie, mais non. Apparemment, rien n'était en mesure de faire de Billy Stack quelqu'un de fréquentable.
    J'avais connu cet abruti – cet abruti vampire – quand j'avais, quoi, dix-neuf ans ? Il était dans mon lycée, un joueur de basket que tout le monde adorait sans le supporter, et qui s'incrustait partout. A l'époque, tout le lycée croyait savoir que je m'appelais Aaron Cain, et que j'étais sous Programme de Protection des Témoins. L'une de mes plus brillantes inventions, j'en étais convaincu. Tant qu'ils étaient persuadés qu'une bande d'hommes armés allait débarquer sous peu pour me faire la peau et que j'avais vu ma famille massacrée, ils ne s'approcheraient pas de moi. Et me ficheraient la paix.
    Avant d'endosser l'identité de « Aaron Cain », nous étions à Chicago, et je me faisais passer pour un étudiant en psychiatrie, sans me faire remarquer, discrètement. Nous, c'était et c'a toujours été ma sœur cadette, Sophie, et moi.
    Le vampire Billy connaissait l'existence de Sophie. Il l'avait découvert quand il s'était introduit chez nous, une nuit, pour découvrir de quel crime j'avais soi-disant été témoin. Il aurait du être moins curieux, cette nuit-là, parce qu'il avait surpris Sophie. Et que quand ma sœur est surprise, elle panique et devient violente. Elle s'était jetée sur lui, et il avait été tellement surpris qu'il n'avait rien pu faire. So l'avait poignardé tout en essayant de lui dévorer le visage. Elle était comme ça, les yeux des gens la terrifiaient. C'avait été sa dernière crise, elle s'était énormément calmée depuis.

    « La dernière fois qu'on s'est vus, tu avais le visage arraché et tu perdais tout ton sang », commentais-je à l'attention de Billy.

    Ça n'était peut-être pas une très bonne idée de lui rappeler ça. Il était capable de me tuer en un claquement de doigts. Je n'avais jamais eu peur des vampires jusqu'ici – enfin, si, mais probablement moins que l'ensemble de la population – parce que So semblait les adorer. Ça m'inquiétait un peu, mais elle sentait le mal et elle ne l'avait pas senti venir de l'étrange population de Napalee.

    Billy éclata de rire. « M'en parles pas, fiston ». Je réfrénais mon envie de l'envoyer bouler. « Si j'avais su que ta frangine m'arracherais la gueule à mains nues, je ne me serais jamais approché de chez vous. »

    Chose étrange, il ne semblait pas nous tenir rancune du fait que nous l'avions laissé pour mort, baignant dans son sang. Comme pour confirmer ce que je pensais, il hocha la tête.

    « Bah, t'en fais pas pour ça, vieux. On m'a transformé quand j'étais à l'hôpital. Et puis, finalement, sans vous, je serais devenu vieux et laid ! »
    Il éclata d'un rire gras, d'un rire sordide.

    Je détestais cette idée-là. J'avais envisagé de devenir un vampire sitôt que j'en avais appris l'existence : avoir une force hors du commun m'aurait permis de mieux gérer Sophie, de toujours la protéger. Elle-même aimait bien les vampires, parce qu'ils collaient avec l'étrange univers qu'elle avait bâti pour nous deux.
    Et j'avais renoncé, parce que je ne m'imaginais absolument pas vivre l'éternité. C'aurait été trop long trop infini. J'aimais la vie dans ce qu'elle offrait d'instable, de précaire. Quel sens lui donner sinon échapper à la mort jusqu'au dernier instant ? Quel sens lui donner si une fois tous ses objectifs accomplis, on avait plus qu'à attendre que quelque chose se passe ?
    Sophie n'était pas comme ça. Sophie était capable de rêver toujours, rêver encore. Depuis qu'elle était toute petite, ma sœur vivait dans un monde à part. Et moi, je me contentais de la protéger, de prendre soin d'elle encore et toujours. Parce que je n'avais pas le choix, parce que c'était ma sœur. Ma toute petite, celle qu'on m'avait confié quand elle était encore bébé. Quand elle avait tué pour la première fois, il avait bien fallu gérer les dégâts.
    Billy aussi avait emprunté cette voie-là. Sauf que lui n'avait pas eu le choix. Brusquement, sa vue me devint intolérable.

    « Sophie m'attend, laisse-moi partir, Billy. »


    Il me dévisagea avec un air sérieux que je ne lui avais encore jamais vu. Peut-être qu'il avait changé, finalement. « Si je peux te donner un conseil, Arthur, Aaron, ou qui que tu sois en ce moment, tu devrais veiller sur ta sœurette. Parce que les gens qu'il y a ici sont autrement plus coriaces que je l'ai été, et qu'elle pourrait intéresser beaucoup de monde ... » Il commença à marcher et me dépassa en me bousculant presque.
    N'importe qui n'aurait pas pu l'entendre, mais tandis qu'il s'éloignait, je crus l'entendre chuchoter. « Mais elle est sans doute moins en danger que toi. »


Dernière édition par Arthur S. Kingstone le Ven 12 Juin - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arhur Kingstone | Terminée   Ven 12 Juin - 18:05


      Bonjour à tous ^^

      Je m'appelle Noémie, j'ai dix-huit ans, et j'ai débarqué ici je sais plus trop comment. J'ai flashé sur le design au départ, et le forum me plaît beaucoup. Je pense être plutôt présente, sauf exceptions.

      Euh, je sais pas trop quoi dire, mais vous pouvez me poser des questions Razz

      Ah, et le code "Sucking your blood is soooo marvelous" =)
Revenir en haut Aller en bas
Aiden V. Carter
    COUPIIIIIINE de l'admin .. avec connexion alors taggle (l)

avatar

Messages : 120
Date d'inscription : 12/05/2009
Age : 26

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

MessageSujet: Re: Arhur Kingstone | Terminée   Sam 13 Juin - 0:23

Han làlààààà j'ai vraiment trop adoré! <3
Bienvenue ! What a Face

Et je te valide avec grand plaisir. Have fun dans ce forum de dégénérés. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Arhur Kingstone | Terminée   Sam 13 Juin - 13:16

Zachary <33
Bienvenueeeeeee !
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsavatar

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 25

MessageSujet: Re: Arhur Kingstone | Terminée   Sam 13 Juin - 13:18

Bienvenue =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arhur Kingstone | Terminée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arhur Kingstone | Terminée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Période d'essai terminée : Gray
» Un Champagne Millésimé - Chasse terminée
» BDI (break a durée indéterminée)
» Baptème de GIL et BZEUH [Terminé]
» Baptême de Laiiyla [Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOODY HELL ▬ where are we now ..  :: 
▬ p r é a m b u l e ▬
 :: 
Présentations
 :: Welcome in your own nightmare
-
Sauter vers: