AccueilAccueil  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Que la peur est délicieuse.

Aller en bas 
AuteurMessage
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyLun 11 Mai - 21:34

OMEGA

    Clac Clac Clac.
    Une petite course. Un essouflement féminin. Une toux masculine.
    La jeune fille hurla de peur. L'homme la prit par la taille, effrayé également. Ils se tenaient par la main. A présent, ils avançaient plus doucement.
    La fille était collée à son copain terrifiée. La peur déformait ses traits plutôt fins et beaux pourtant.

    "Mais pourquoi on est venu là ?"
    Sa voix hystérique parvint à ses oreilles. L'homme lui passa la bras sur les épaules, et tenta de la rassurer du mieux qu'il pouvait. Pourtant, il sentait bien sa peur. Elle était aussi perceptible que le tremblement de ses mains.
    Il se délectait d'avance. Avec une vitesse prodigieuse, il changea d'angle de vue.
    Le couple marchait lentement. Les yeux grands ouverts, ils tentaient de se repérer dans le noir de l'entrepôt. La femme poussait des cris terrifiants au moindre bruit, au moindre souffle du vent.

    Imaginez-vous un instant à leur place. La peur vous tenaille, la vrai, celle qui vous prend aux tripes, qui manque de vous faire vomir. Celle qui vous fait perdre la raison, qui vous dresse les cheveux sur la tête. Celle qui fait battre votre coeur dans vos tempes. Vous sentez que vous pourriez en mourir, mais hélàs, vous survivez pour que votre peur grandisse.
    Vous marchez dans le noir, seule votre respiration et celle de l'être aimé sont présentes. Vous avez peur car l'ambiance est lugubre, car vous êtes perdu.
    Et surtout, parce que vous savez que venir ici était un pari idiot. Même si on vous assure que tout est sous contrôle, vous craignez ces êtres de la nuit. Ils peuplent votre ville si sûre, prêts à vous sauter au cou à la moindre ruelle éloignée.
    Vous vous persuadez qu'ils sont gentils, et que surtout ils sont loin de l'endroit où vous vous trouvez actuellement.

    Sauf qu'un bruit de pas vous ramène à la dure réalité et vous arrache un hurlement suraïgu.

    "PUTAIN ON VA CREVER! MERDE! "
    La jeune fille fondit en larmes, s'appuyant sur le torse familier et réconfortant de son chéri.
    Elle l'enlaça, comme persuadée que ce sera la dernière fois.

    "Arrêtes de dire des bétises ! On va pas mourir ! On est en train de sortir d'ici, je vois une lumière !"

    La jeune fille essuya ses larmes, un sanglot mouillé l'éhontant. Elle s'accrocha au bras de son amoureux, qu'elle aimait plus que tout, et que jamais elle ne voudrait quitter.
    Ses yeux s'éclairèrent. Une lueur d'espoir passa sur son visage effrayé. Pas un sourire cependant.
    Elle prit la main de son homme, l'attira en courant, faisant claquer ses talons sur le sol froid du batîment.

    "Viens ! C'est la lumière de la lune, j'en suis sûre ! VITE !"
    Le garçon la freina. Presque toute peur avait disparu de son visage, laissant apparaitre de beaux traits masculins.
    Deux beaux humains rien que pour lui.

    "Attend chérie. On prend une photo pour leur prouver qu'on y est allé !"
    Aussitôt dit, aussitôt fait. Maladroitement, ils prirent leur photo, serrés l'un contre l'autre, ayant des sourires forcés.
    La jeune fille était bien moins effrayée maintenant. Une large sourire de vainqueur fendait son beau visage, fier mais innocent.
    Ce serait presque cruel...
    Ils reprirent leur marche rapide vers "la sortie". Il déboulèrent dans une seconde pièce, assez grande. Des morceaux de fer rouillés trainaient par terre.
    Et là, un hurlement, le summum de tous, sortit de la gorge de la jolie humaine. Il aurait pu briser des vitres si ils y en avaient.


    La lumière... Le corps immaculé, tellement qu'il paraissait lumineux.
    C'était flatteur d'être comparé à la Lune. Qu'ils ne reverraient jamais.
    Un affreux sourire aparaissait aux coins des lèvres du vampire. Que c'était bon de les voir aussi effrayés. Leur peur l'affamait encore plus.
    Il était tellement affamé qu'il tremblait légèrement. Sa bouche entrouverte laissait voir ses canines banches, tranchantes, sorties pour l'occasion.
    Sa magnifique voix résonna dans la pièce.

    "Bonsoir..."
    L'humaine tomba sur les genoux, se tenant la tête entre ses mains. Elle jeta au effrayant vampire un regard désespéré.
    "Je vous en supplie ! Non, ne nous tuez pas ! On fera n'importe quoi, mais laissez-nous en vie !!"
    Sourire moqueur de la part du vampire.
    Quant à l'homme, il ne bougeait pas, prétifié de terreur, se disant sûrement que ce n'était qu'un rêve, un cauchemar, il qu'il se réveillerait.
    Sauf que non.

    Seth s'approcha d'eux d'une manière féline, les crocs dehors. Un sifflement animal s'échappait de ses lèvres rouges.
    Il s'agenouilla devant la jeune humaine, plongeant son superbe regard dans le sien.

    " Ne t'inquiète pas, celà ne sera pas douloureux."
    La fille hurla, se releva, et courru vers le première pièce. Erreur. En une seconde, courant à la vitesse de la lumière, il arriva devant elle et la bloqua. Hurlement de sa part, lui déchirant le tympan.
    "Mais vas-tu arrêter de crier oui ? "
    Une sorte de grognement sorti de sa gorge. Il saisit d'une main forte et glacé le cou de l'humaine. Lentement, il l'étouffa. Au dernier moment, il arrêta, la poussant vers son amoureux.
    Le jeune vampire les rejoignit en deux pas.
    Une odeur lui était parvenue. L'odeur acidulée d'un autre vampire. D'un vrai, d'un pur, pas d'un végétarien.
    Il jeta un oeil à ses proies.

    "Bougez-pas"
    Les deux humains se tenaient fortement, profitant de leur dernier instant ensemble.
    Seth s'était immobilisé. Les crocs sortis, il tremblait, attendant l'arrivé du second vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyMar 12 Mai - 16:56

    La nuit était noire et froide. Une légèreté rare à Napalee, mais qui me faisait ressentir plus facilement encore la présence d'action autour de moi. J'aimais être à l'origine des crimes, mais je ne l'étais que trop peu en comparaison de certains de mes semblables. Malgré mon jeune âge, je m'étais aisément intégrée à la communauté des vampires. J'appréciais sincèrement la compagnie de ceux-ci, mais ne côtoyais vraiment que mon créateur, Liam. Il étais mon mentor, ma non-vie, mais j'espérais apprendre à connaitre d'autre buveurs de sang, comme moi, qui puisse me donner une autre vision de cette existence que je ne connaissais encore que trop peu.

    Mes jambes parfaites me conduisaient sans peine de ruelles en ruelles, à la recherche d'une attraction intéressante ainsi que de sang à me mettre sous la dans. Cette unique pensée me fit frissonner. Je tremblais presque de tout mon être de faim, mais gardais en mémoire que je ne craignais plus rien à présent. J'étais immortelle, inhumaine et exceptionnelle, grâce à Liam. Je savais que je lui en serai éternellement reconnaissante, mais à ce moment là, je n'avais qu'une seule envie, m'amuser, tel un enfant dans un parc d'attraction.

    Les rues étaient désertes, comme mortes. En effet, depuis que les chercheurs avaient dénoncer notre existence, les humains n'osaient se montrer la nuit, de peur de mourir. Chose que je ne comprenais pas d'ailleurs. En quoi était-ce si difficile de mourir ? Pourquoi ces hommes et ces femmes s'enfermaient à clés dans leurs maisons pour éviter la réalité ? Je n'avais pas la réponse à cette question, mais savais qu'elle serai de toutes façons inutile. Je continuais à marcher, rêvassant comme une jeune fille normale, ce qui m'étonna quelque peu lorsque un fumet de frayeur vint me chatouiller les narines. Un nouveau frisson me parcourut et je me mis à courir, le plus rapidement possible afin de ne pas rater le scène. J'espérais même pouvoir en faire partie.

    J'arrivais enfin dans une petite ruelle inconnue et entendis gémir. Une voix de femme, jeune d'après moi, mais il y avait quelqu'un d'autre avec elle. Ses battement de coeur était beaucoup plus rapides, comme ceux d'un chien assoiffé. Certainement une fille aussi, peureuse à souhait, tout ce que j'aimais. Je m'approchais lentement, d'une démarche douce et humaine. Quand je fus plus près, je vis que la seconde femme était en fait un homme, tout aussi jeune que son amie. Les deux personnes se tenaient la main tendrement, tout en étant effrayer à point. Leur coeur battait la chamade, musique qui me tentant davantage d'arrêter que d'écouter, mais je ne fis rien, voulant avant tout m'amuser un peu. Tout aussi lentement qu'auparavant, le jeune vampire s'approcha des deux victimes, d'un pas le plus humain et rassurant possible.

    -Que faites-vous là ?


    Sentant le coeur les jeunes se tendre d'avantage encore à son apparition, elle dit cette dernière phrase d'une voix des plus sécurisante. Les innocents se regardèrent et s'interrogèrent du regard. Ils ne savaient pas à qui ils avaient à faire, et c'était tant mieux. Omega devinait à l'avance la satisfaction qu'elle aurait à les tuer et à boire leur sang chaud et sucré.

    -Aidez-nous ...

    La jeune femme s'efforçait de croire qu'il s'agissait d'une simple humaine, et que son apparence froide et dangereuse n'était due qu'à la lueur de le Lune. S'approchant davantage encore des deux humains, la créature se pencha vers eux, la froideur de son visage et la clarté de ses traits les étonnèrent tous les deux. Elle était parfaite, comme tout immortelle qui se respecte, c'était comme une règle incassable. Elle pris une fausse inspiration, mais les deux jeunes gens ne firent pas le rapprochement, ce qui l'agaça. Pourquoi étaient-t-ils si .. Humains ? Sans la moindre pitié pour ces pauvres innocents, elle dit d'un ton doux et suave.

    -Que voulez-vous que je fasse pour vous faire plaisir ?

Revenir en haut Aller en bas
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyMar 12 Mai - 21:41

    Seth tournait en rond autour du couple humain, comme un fauve protégeant ses proies.
    Sa gorge lui brûlait, il était assoifé. Si cette odeur de vampire ne lui était pas parvenue au narine, odeur acidulée, comme du citron un peu sucré. Un fumée propre aux vampires. Lui-même la portait cette odeur. Une odeur irrésistible pour les simples humains.
    Le jeune vampire s'arrêta devant les humains. La fille et l'homme étaient à présent assis par terre. Le garçon carressait les cheveux de sa bien-aimée. Celle-ci avait enfoui sa tête contre son torse musclé et réconfortant. On entendait que ses pleurs dans la salle froide de l'entrepot. Et les pas réguliers de Seth. Il allait et venait devant les humains.
    Il sentait que le vampire s'approchait. Seth Ethan recula dans l'ombre, intima aux humains de ne pas bouger, une seconde fois.

    "N'espérez même pas me fuir. Vous n'en souffrirez que d'avantage."
    Sa voix froide, profondément cruelle se répercuta sur les murs nus du batîment.
    La fille hurla, sanglota encore et encore. Seth lui jeta un regard noir, s'empéchant d'aller lui fracasser la tête immédiatement.
    Le vampire se mit dans l'ombre d'un mur, presque invisible.Il ne respirait que très peu, simplement pour capter l'odeur grandissantedu second vampire. De toute façon, les vampires n'avaient jamais besoin de respirer, à par pour sentir.
    Si Seth se montrait aussi peu enclin à accueillir l'autre vampire, c'est bien parce qu'il n'aimait pas vraiment partager sa nourriture.

    Enfin, le deuxième vampire apparut. C'était une femelle. Elle était superbe aux yeux de Seth, vampire également. Elle devait être une sorte d'incarnation parfaite aux yeux des humains.
    Seth retint un grondement animal. Il sentit ses canines blanches s'allonger, pour devenir aussi tranchantes que des lames de rasoir.
    Ses yeux ne la quittaient pas. Elle était belle. Tous les vampires l'étaient.
    La vampire femelle n'avait pas l'air d'avoir senti Seth. Elle s'intéressa plutôt aux humains, accrochés l'un à l'autre.
    Elle s'adressa aux humains. Elle paraissait aussi vil que lui. Sa voix, qui devait paraître si douce aux oreilles humaines, était tellement fausse a celles de Seth. Et l'humaine qui l'implora. Ridicule.
    Seth voyait le danger grandissant. Il la sentait aussi assoifé que lui. Et près à lui chiper ses proies.
    Un grognement animal sorti de la gorge sèche de Seth. Il bondit hors de l'ombre, feulant à la manière d'un tigre.
    La fille hurla. L'homme se retint, désirant rester fier jusqu'a la fin.
    Le jeune vampire atterit en face de la vampire. La bouche entrouverte, il laissa voir ses canines, un air menaçant sur son visage, si beau, si parfait.
    Seth la fit reculer.
    Il jeta un oeil aux humains. Après tout, ils étaient deux. Les vampires aussi.

    Seth Ethan perdit peu à peu son air menaçant. Cependant, ses canines ne se rétractèrent pas.
    Même, une sorte de sourire apparut.
    Celà faisait longtemps qu'il n'avait pas partagé, même si il n'aimait pas ça. D'après lui, un vampire était solitaire certes, mais devrait entretenir de bonnes relations.

    " Je suis Seth Ethan Winstead. 93 ans. On partage ? "
    A cette instant, le couple humain avait profité des paroles du vampire pour s'enfuir en courant. On entendait leur pas, leur retour en arrière. Leur peur était perceptible même loin.
    Second sourire.
    Mieux encore. avant de manger, une petite traque terrifiante. Comme un peu de sport avant un bon repas.
    Seth savait que pour qu'ils trouvent la sortie, les humains seraient obligés de passer par la pièce où se trouver les deux vampires.
    Le vampire mâle replaça son attention sur la belle vampirette en face de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyMer 13 Mai - 21:39

Je m'amusais réellement à jouer avec les nerfs de ses pauvres humains. Ils étaient si fragiles qu'ils me faisaient presque pitié à voir, mais cette soirée paraissait parfaite. Ma connaissance en matière d'art d'être vampire n'était pas encore bien au point et je n'avais pas penser à renifler autre chose que ces humains alléchants. Lorsque je me retournais afin de tourner le dos à mes victimes, je vis apparaître un vampire. Il était aux premiers abords assez mystérieux et effrayant, bien que je ne le fus absolument pas, sachant que je ne craignais rien. Il me regarda, tourna la tête vers nos invités, puis son regard me dévisagea de nouveau. Il avait l'air si .. Méfiant, et sauvage, qu'un frisson me parcourra le dos l'espace d'un seul instant.

" Je suis Seth Ethan Winstead. 93 ans. On partage ? "

Il avait la voix tout aussi grave et suave que le reste de son apparence, et je sentis un sourire se dessiner sur mes lèvres. Je fus soudainement prise d'une envie de partager ma, ou sa, trouvaille et n'hésita pas un instant avant de répondre:

- Omega, avec plaisir.

Mon âge ne m'échappa pas, mais je ne lui mentionna pas, de peur qu'il ne se moque de sa petite taille. Je n'étais âgée que de dix ans et je n'en étais pas très fière. En revanche, j'étais extrêmement comblée d'être la création de Liam, mon mentor que j'admirai de toutes façons possibles et imaginables ..

Les deux humains tremblaient, de l'autre côté de la pièce alors que nous nous dévisagions, attendant chacun une réaction de l'autre. Je savais que ce n'était pas mes proies à la base, et que, je n'avais, en quelques sortes, aucun droit sur eux, mais j'avais une envie assez abominable de leur arracher chaque partie de leur corps en chantant, leurs mains, leurs pieds, leurs cheveux, leurs dents, leurs bras .. J'hésitai un instant de savoir quand j'allais leur arracher leur sens de la vue, mais je préférai le faire à la fin, une fois qu'il auraient vu leur cher et tendre se faire décapiter en même temps. Je songeais alors à la première des deux personnes que j'avais envie de détruire. Une réponse fusa instinctivement dans ma tête: la femme. Je voulais voir comment ce jeune homme, si fier allait garder sa si importante fierté en voyant deux vampires découper sa maitresse peu à peu, entendant ses cris de souffrance et le sang couler..
Revenir en haut Aller en bas
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyVen 15 Mai - 18:16

    Seth souria à la réponse de la vampirette.
    Il est vrai que Seth a toujours été un solitaire, partageait que très rarement et même passait peu de temps avec ses semblables.
    Peut-être était-ce ces longues années en solitaire qui avait fait que Seth acceptait à nouveau la compagnie d'autrui. Aussi était-ce pour celà qu'il avait proposé à Oméga, le second vampire, de se nourrir ensemble.
    Le vampire mâle se tut. Les deux humains qui avaient fui s'étaient retrouvés coincé dans la pièce à côté. On entendait les pleurs de la fille. L'homme se taisait.
    Un sentiment de bonheur malsain envahissa Seth. Sentir leur peur était tellement agréable. Savoir que eur fin était proche à cause de lui, que tous les espoirs d'avenir seraient anéantis. Voilà qui mettait en bouche le jeune vampire.
    Il regarda Oméga, en souriant légèrement. Il voyait de ses mouvements, dans la lueur cruelle de ses yeux qu'elle en avait autant envie. Envie de les sentir mourir, leur prendre leur dernier souffle, dans un râle de douleur.
    Seth frémissa. Ses yeux prirent une étrange couleur rouge, tirant sur le bordeaux, signe de faim. Ses canines blanches s'allongèrent, devenant tranchants et dangereux.
    L'odeur des humains parvenaient à ses narines. Le vampire inspira fortement.
    Puis, d'un air menacant, ayant marre d'attendre, il se dirigea vers la pièce voisine. Sa marche était souple et gracieuse. On aurait même l'impression que qu'il volait, tellement son pas était léger.

    Puis Seth franchit l'entrée de l'autre pièce. Les deux humainsse tenaient l'un contre l'autre. La fille pleurait. L'homme lui, se contentait de la rassurer en lui caressant inutilement les cheveux. Cet humain cachait d'ailleurs bien sa peur. Celà exaspérait et énervait Seth a maximum.
    Le vampire lui donnerait des raisons d'avoir peur.
    L'humain tourna la tête. Il avait enfin repéré l'arrivé des deux vampires. L'homme fronça les sourcils, cachant une grimace de peur. Comme si il était prêt à mourir.
    L'humaine, elle, était bien plus réjouissante. Elle hurla et se remit à pleurer à chaudes larmes, augmentant la chaleur de son corps, et du coup, l'odeur de son sang bouillant.
    La bouche entrouverte, laissant apparaître ses canines, Seh s'approcha d'eux, menaçant, ses yeux rouge sang les toisant méchament.
    L'humaine lui jeta un regard désespéré et remplit de larmes.

    "Non, je vous en supplie ! On fera tout ce que vous voudrez, nous tuez pas."
    Seth ria, moqueur. Il s'accroupit en silence à leur hauteur. Eux étaient assis par terre.
    Il prit entre ses doigts glacés le visage de la jeune humaine, qui n'osa pas reculer.
    Et oui. Même si Seth serait son tueur, il n'empéchait pas son charme vampirique d'agir sur la fille. Et l'homme plus tard sûrement.

    " Mais, supplie-nous plus tard. Nous n'avons encore rien fait..."
    Seth se releva brusquement en riant. Il se tourna vers Oméga, qui avait tout autant l'air assoifée que lui.

    " A toi l'honneur, très chère."

    Seth se poussa un peu. Il voulait voir. Voir comment un vampire de son genre se nourissait. Voir l'humain souffrir d'un autre angle. Jamais il n'avait chassé avec un vampire comme lui. Aussi ce sera bien intéressant.
    Si Oméga prenait la fille, Seth se délecterait de voir son homme souffrir en la voyant mourir dans sûrement d'atroces souffrances.
    Sinon, il se ferait tout ausi une joie de faire pleurer et hurler l'humaine pour de meilleures raisons.
    Le vampire se tourna vers la vampire. Etrangement, il la sentait plus branchée pour s'attaquer à la fille.
    Seth bondissa entre les deux humains, accompagné d'un grognement. Il les écarta violemment. Prenant l'humain par la nuque, il le releva. Celui-ci ne fit presque aucun mouvement pour se libérer. Très agaçant.
    Seth bloqua l'humain contre lui, l'entourant de son bras glacé et tellement plus puissant que lui. Il posa sa tête contre la sienne, glissa son visage dans son cou, inspirant fortement.
    Sentiment de satisfaction.
    L'umain murmura d'une voix éteinte :

    "Je savais que celà mènerait à notre perte..."
    Il parlait bien entendu de l'expérience. Seth ria encore une fois.
    " Tu n'avais pas tort !"
    A ces mots, Seth, ivre de l'odeur sucré du san humain, planta, étonnemment, ses crocs dans son cou avec douceur. Cependant, pas assez pour le faire saigner à mort. Juste assez pour qu'il souffre, juste assez pour que l'humaine cria.
    "NON ! JAKE !"
    Pleurs.

    L'odeur du sang qui coulait lentement du cou de l'humain envahit la salle. Seth saliva, s'empéchant de le mordre à mort.
    Non, avant, le vampire voulait que cet homme, Jake, voit sa bien-aimée souffrir.
    Il posa ses lèvres sur le cou de l'humain, léchant juste les quelques gouttes de sang.
    L'humain était totalement impuissant, bloqué contre le corps puissant et glacial de Seth. Il n'avait plus que à assister à la mort lente de sa copine.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyVen 15 Mai - 22:09

    Le vampire me regardait avec envie, salivant presque quant à l'alléchante odeur des deux humains. Je lui souris, afin de lui montrer que je ressentais la même chose, et il s'approcha doucement d'eux, les séparant. Je fus contente qu'il décide de prendre en otage l'homme, car je voulais qu'il cri. Depuis les nombreuses minutes où je sentais son pouls s'accélérer, je ne l'avais entendu crier, et j'en avais très envie. Mon fantasme était peut être ça en fin de compte, sentir la souffrance dans les yeux et dans la voix de mes victimes. Peu m'importait de toutes façons. Je me devais d'en faire ce que je voulais, et j'avais bien l'intention de le faire. Sans même toucher la jeune fille, mais, utilisant mon don, je lui fis juste assez mal pour qu'elle se déplace toute seule. M'amusant de plus en plus, j'essayais d'accentuer sa douleur le plus naturellement que je pouvais. Le visage de tous mes compagnon me regardait, ne comprenant pas ce qu'il se passait. La femme cria. A que ce doux son était bon à mes oreilles. Si musicale et scintillant, comme une étoile filante. Puis, l'efficacité de mon pouvoir augmenta peu à peu, et ma chère victime se tordit en deux, afin d'atténuer sa torture. Me tournant vers le jeune homme, dont Seth avait déjà bu un peu de sang, je vis son regard d'incompréhension, tout en laissant un peu de repos à ma nouvelle amie. Toujours pas de cri, à part celui de celle-ci, qui n'arrêtait pas de geindre. Cela devenant lassant.

    - Tu n'as vraiment aucun coeur chéri ...

    Dis-je au garçon, qui essayait de fermer les yeux pour éviter de voir la torture que j'infligeais à sa bien-aimée. Il me dégoutait presque, tout en étant exitant. Je voulais à tous prix etendre un cri de souffrance sortir de ses tripes, et me tourna de nouveau vers la femme, qui se tordit à nouveau.

    - Pitié !! Arrêtez !!

    Cria-t-elle encore et encore. Elle avait mal. Cela me plaisait. Sa main la brulait, elle voulait que cela s'arrête, mais je ne stoppais pas. Il en était hors de question. Soudain, elle fit un geste qui m'étonna étrangement. La femme attrapa son poignet fermement et tira dessus du mieux qu'elle pouvait. Elle voulait l'arracher, pensant que cela allait arranger son malheur. Ridicule.
    Son cri devint plus aigüe et reflétait parfaitement le supplice qu'elle endurait. Je n'éclatais pas de rire, bien trop concentrée sur mon pouvoir, que je ne contrôlais pas encore parfaitement. L'insistance de son hurlement représentait divinement la passion que je mettais dans cette affliction. J'étais fière de moi, et je continuais en salivant de plus en plus.
Revenir en haut Aller en bas
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyVen 15 Mai - 23:03

    Seth, en effet, ne comprenait pas.
    Comment arrivait-elle a faire celà ? Elle dirigeait l'humaine, elle la faisait tordre de douleur.
    Il avait déjà entendu parlé de quelques dons vampiriques, mais n'y avait jamais vraiment cru. Devant ses yeux, il en avait la preuve.
    L'homme contre lui ne pleurait même pas. Il se contentait de la regarder. Seth sentait quand même son poul augmenter.
    L'humain avait l'air éteint. Comme anesthésié, ne demandant que la fin de ce moment.
    Seth, quant à lui, appréciait l'instant. L'humaine se tordait de douleur. Son sang battait dans ses tempes. L'odeur devenait de plus en plus présente, en plus de celui de l'homme.
    La souffrance de la femme déformait ses traits. C'était cruel et vraiment inhumain. Exactement ce que sont les deux vampires.
    Seth souria. Il jeta un oeil à Oméga. La vampire était très concentrée. Sûrement qu'elle dirigeait son don.
    Après leur repas, Seth prendrait le temps de lui demander.

    Toujours aucune réaction de la part de l'humain. Sa compagne se tordait de douleur sur le sol froid et humide du batîment.
    La douleur devait venir de sa main. Un geste inespéré l'avait prouvé. Comme si elle avait voulu arracher sa main.
    L'homme agaçait énormément les deux vampires. Seth, énervé, passa sa main glacial sous les vêtements de l'humain. Il avait l'air de caresser son torse, chose complètement hors sujet.
    Soudainement, il planta ses ongles dans son ventre. De sa force inhumaine, il lui griffa la peau. Seth lui retira ses vêtements. Sur son torse, une longue griffure, semblable à celle d'un tigre.
    Le sang rouge gouttait sur le sol.
    Plic, Ploc.
    Et l'humain se taisait toujours. On voyait qu'il souffrait. Son beau visage le montrait d'une grimace. Cependant aucun son ne sortait de sa bouche.
    Voilà un défi qui pourrait être intéressant.
    Seth le relacha, et se mit face à lui. La bouche entrouverte, il laissait voir ses canines. Ce n'est pas d'elles qu'il se servirait pourtant.
    Violemment, Seth lui donna un coup de poing dans l'estomac. Inutile à préciser, mais l'humain fut projeté contre le mur derrière.
    Seul un léger "Aïe" fut prononcé. Seth grogna de rage.

    Le vampire se tourna vers Oméga.

    "Fais-lui dire quelque chose !"
    Il était rageux contre cet humain. Seth s'énervait facilement.
    Le vampire se dirigea vers l'humaine maintenant. Il la saisit par le bras et la releva, debout en face de lui.
    Ses doigts froids et forts s'enfoncèrent dans son bras. La fille hurla de douleur.
    Seth la gifla de son autre main. Brutalement, il l'attira contre lui, l'embrassa, sans aucune douceur, mais son faire couler son sang.
    Toujours aucune réaction de la part du garçon. Il n'était jaloux, pas réactif.
    La soif énervait et rendait violent Seth.
    Il attendait que l'humain dise quelque chose pour en finir avec eux deux. Et il prendrait l'homme, bien sur.
    Son regard se dirigea vers Oméga, impatient de la voir user de son pouvoir sur cet homme.
    La femme, elle, pleurait. Plus aucune larme ne sortaient de son corps. Toutes avaient déjà étaient usées.
    Le vampire se tourna vers elle:
    " LA FERME TOI ! On t'a assez entendu !"

    Il enfonca ses doigts dans le bras de la fille. Comprenant la leçon, elle se retint de pleurer, de crier. Mais déjà Seth avait reporté son attention sur ce "Jake" et sur Oméga.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyMer 20 Mai - 14:20

    L'homme ne bronchait toujours pas et Seth semblait encore plus énervé que moi. Son regard lançait des éclairs si puissants qu'ils auraient pu facilement traverser quelqu'un comme lui. J m'ennuyais de plus en plus, attendant encore et encore que cet abruti daigne gémir. Il avait trop de fierté, c'en était ridicule. Je fit rapidement de nouveau mal à la femme, à qui le vampire avait ordonné de se la fermer. Elle avait bien évidemment réussit, mais je sentait son sang affluer le plus brusquement qu'il pouvait, laissant s'échapper par la peau une douce odeur sucrée, qui me faisait saliver. Set était dur, et patient. J'aimais sa façon de faire du mal à sa victime. Je ne savais pas en faire de même avec mes mains, mais je pouvais faire tout autant rien qu'avec ma pensée. C'était ça, mon don. C'était pour cela que j'avais été vampirisée, il n'y avait pas si longtemps. J'en étais fière d'ailleurs, même si je ne le montrais pas à chaque passants.

    Je pris la main de ma victime et l'aida à se lever, sentant de nouveau son coeur battre la chamade. Elle ne savait pas à quoi s'attendre et n'osait pas refuser de se lever.

    La poussant contre le mur une fois debout, je me retournais vers Seth et lui lança, assez violemment, ignorant le cri de douleur qu'elle fit :

    - Quand-est-ce qu'on les mange la ? J'en ai mare, c'est pas notre problème après tout si ce crétin ne veut pas se plaindre.

    [désolé je suis à cour d'idée là...]

    Edit by Enea : Premier avertissement, message juste juste !
    edit by Omega : Ba bien sur !! Je suis autant admin que toi donc tu n'as aucun droit sur moi, tes avertissements n'ont aucuns effets ! Et j'ai prévenu et me suis escusé auprès de Seth.


Dernière édition par Omega S. Carter le Dim 24 Mai - 22:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyDim 24 Mai - 16:34

    Le vampire salivait. Il lâcha la jeune humaine violemment.
    D'un pas gracieux, un peu fantômatique, il se dirigea vers l'homme, qui était toujours étendu plus loin.
    Seth se planta devant lui, les lèvres retroussées, comme un loup enragé. Ses canines blanches étincelaient, menaçantes. Il serra les poings, faisant craquer les os de sa main presque transparente.
    Le vampire saisit l'humain et le releva. Il l'attira contre lui, le serra fortement, pour ne pas qu'il tete de s'enfuir. Enfait, l'homme paraissait presque trop intelligent pou essayer de vaincre la force inhumaine de Seth.
    Il ne se laissa que aller. Son visage n'exprimait rien. Ni peur, ni tristesse.
    Sa copine était quant à elle avec Oméga. Cette dernière s'impatientait drôlement d'ailleurs. Seth la sentait sur les nerfs et affamée. Elle avait l'air de moins bien se contrôler que lui. Dommage. Seth aurait bien continué à s'amuser avec les deux humains. Il aimait tellement sentir leur peur.
    Il se tourna vers la vampirette:

    "Bien. Bon appétit alors."
    Et il lui adressa un splendide sourire, sincère, mais tellement terrifiant pour les humains.
    A cet instant, l'humain entre les bras de Seth se mit à trembler. Enfin, on pouvait sentir sa peur. Des frissons incontrôlables parcourait son corps, se répercutant sur le corps parfait de Seth. Le vampire eut un sourire de victoire. Il posa ses lèvres rouges et glacées sur le cou de l'humain, l'embrassant. On pourrait croire à une scène érotique. Cependant,Seth ne faisait qu'accroître l'horreur que vivait l'humain. Et son sang ne se faisait que plus chaud et tourbillonant.

    L'homme chancela. Ses jambes, tremblantes, ne le retenaient plus. Seth le rattrapa, le collant contre son corps froid et dur.
    A nouveau, il colla son visage contre lecou de l'humain, inspirant le fumée sucré et alléchant du sang et de sa peau.
    Lentement, il remonta sa tête, ses lèvres baisant une dernière fois la peau de l'humain. Seth entrouvrit sa bouche, et ses canines blanches s'enfoncèrent en douceur dans la peau de sa proie.
    Le fumé agréable du sang se répartit dans toute a pièce. L'entrepôt même. L'humain grimaça de douleur. Seth, sa bouche ollée contre le cou, but quelque goulées du liquide chaud. Le vampire frissona de bonheur. C'était délicieux et parfait.
    La plaie qu'il avait fait n'était cependant pas assez grande. Ses canines en formèrent une plus grande, comme deux traits parfaitement parallèls, d'où s'écoulait le sang chaud.
    Seth but à grandes gorgées. Le sang le réchauffa, le désaltéra. Sa peau, qui était presque transparente du fait qu'il était affamé, prenait une "couleur" blanche immaculée, et ceci sur tout son corps.
    Ses lèvres devinrent bien plus rouges, et ses pomettes se rosèrent très légèrement.
    L'humain ne tenait de moins en moins bien debout au fur et à mesure que Seth le vidait de son sang. Cependant, il était encore en vie, gardant le syeux clos, impatient de mourir.

    Seth s'arrêta un moment. Même si il avait fait attention de ne pas boire comme un cochon, une trainée de sang était visible sur son menton.
    Le vampire se mit en face de l'humain Ce dernier avait tout aussi prit une teinte blanche, mais plus pâle, maladive.
    Le vampire s'approcha de lui, puis lui retira ses fringues. Pervers x)
    L'humain était torse nu en face de Seth. Déjà, le vampire faisait courir ses mains glacées sur le corps nu de l'humain.
    Le vampire se colla à lui, et, brusquement, le fit tomber sur le sol. Ce Jake ne fit qui grimacer, ne cédant pas à la douleur. Dans cette position, le flot de sang des plaies de son cou coulait bien moins. Seth s'accroupit a côté de lui, son visage proche de celui de l'humain.

    " Dit adieu à la lumière."
    Sourire ravageur. Le vampire enjamba l'humain et s'assit sur ses hanches.
    Soudainement, bien plus bestial que tout à l'heure, il planta férocement ses crocs dans le torse d' l'humain. De là, Seth, le mordant toujours, bougea sa tête, lui formant une plaie immense, s'étalant de on épaule au bas de son torse.
    Un flot monstre de sang s'en écoula. Affamé, Seth le but entièrement,faisant un va-et-vient incessant avec sa bouche sur toute la plaie, pour ne manquer aucune goutte de sang.
    Peu à peu, les forces de l'humain partaient. Il se vidait dangereusement de son sang. C'est alors que son corps eut un soubresaut, et la vie le quitta, ne laissant de son enveloppe corporelle.

    Le vampire se releva rapidement. Il s'essuya la bouche avec le revers de son bras. Le cercle de son poignet était rougevif. Il regarda dun air indescriptible le corps mort de l'homme. Il se sentait mieux, rassasié de la sorte.
    Seth se tourna vers Oméga, aux prises avec l'humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyMer 3 Juin - 14:39

    Je prenait un malin plaisir à voir l'horreur se dessiner magnifiquement sur les traits de ma victime. J'étais tout de même bien contente de ne pas avoir été obligé de boire le sang si peu nerveux de son ami. Il n'était vraiment pas marrant. Je sentais l'odeur du sang de celle-ci battre de plus en plus fort dans ses tempes, j'adorais ça. La femme avait encore mal au bras avec lequel je m'étais amusé quelques minutes auparavant et voulais qu'elle meurt dans d'atroces souffrances. Bien pires encore que ce petit bobo au poignet qu'elle avait en ce moment. Réfléchissant quelques secondes, je pris la décision de la mordre doucement, très doucement, afin qu'elle souffre encore et encore.

    Je sentis le sang ainsi que la vie de l'humain avec lequel s'amusait mon nouvel ami s'atténuer, et en déduis rapidement qu'il l'avait déjà mordu. Il était donc en train d'en finir avec lui, je ne devais donc pas trainer, il ne fallait pas que je perde du temps et que je mette en retard pour un rendez vous imaginaire. La regardant droit dans les yeux, je vis au fond de ces prunelles un supplice extrême. Elle était en train de prier. Sans même savoir si j'avais raison ou tort, je ne pu m'empêcher de soupirer:

    "Pauvre cruche"

    Si cette humaine s'attendait à ce que ce type imaginaire allait se pointer devant elle, nous massacrer, nous les vampires et remonter là haut, emportant bien gentiment l'âme de son ami, à présent mort, elle rêvait bêtement, et il me serait bien facile de lui ôter cette pensée. Derechef, je pris ma soudaine envie de m'amuser avec elle, tel un chat avec une souris, en patience, et lécha sensuellement la peau de sa nuque, descendant mes lèvres froides malgré le feu qui s'y formait le long de sa colonne. Sentant l'humaine frissonner, je compris qu'elle n'en pouvait plus. Rien de mieux que de ne pas tuer quelqu'un qui ne veut plus que ça. Je pris donc entre mes doigts fins la dentelles de ses sous vêtements et les arrachais sans même forcer. Elle était étrangement magnifique pour une simple victime. Ses cris avaient cessés, à la demande de l'un de nous deux, et j'entendais donc bien plus aisément les battements de son coeur. Ils formaient une douce mélodie, celle de la mort, de la souffrance.

    Il était temps que j'en finisse avec elle. Elle suffoquait et allait finir par mourir avant même que je ne commence à boire son sang. Rien qu'à cette pensée, je gémis et la mordis. La cou était bien connu pour être l'endroit le plus souvent mordu, mais je préférais la cuisse. Le sang y était toujours plus coagulé, et donc plus sucré. J'adorais cette partie du corps.

    Lorsque mes dents plus blanche que neige transperça sa peau velouté, je sentis ma victime comme me remercier d'un soupir étrange mais pas bien méchant. Son sang était tout simplement délicieux. Je ne pouvais espérer mieux, mais me disais tout de même que c'était bien cruel de briser une vie comme ça, alors que cette personne voulait apparemment la garder le plus longtemps possible. Je le savais, car son sang était parfait, ce qui signifiait qu'elle prenait soin d'elle même.

    En quelques secondes, alors qu'elle perdait son précieux et que je l'avalais, je sentis ses forces s'atténuer, puis, rapidement disparaitre complètement, jusqu'au dernier souffle. Je la posa alors délicatement par terre, essuya d'un revers de la main mes lèvres rougis par les globules rouges puis m'avança vers mon ami.


[quel miracle xD j'ai réussi à répondre ^^ encore désolé de l'attente =) ]
Revenir en haut Aller en bas
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyJeu 4 Juin - 19:25

    [ Pas de problème ! C'est pas grave =D ]

    Seth, qui avait terminé son repas plus tôt qu'Oméga, l'observa un petit moment pendant qu'elle buvait le sang. Il n'avait jamai assisté à un repas de vampire comme spectateur. Il était toujours en acteur, le plus possible, à boire le plus possible.
    C'était tout aussi fascinant d'être en retrait.
    Lavampire était tout aussi cruelle que lui. On voyait à ses gestes, à ses mimiques qu'elle prenait plaisir à tuer, et blesser, à torturer même. Exactement comme lui. Elle devait aimer sentir la victime avoir peur, avoir mal, sentir les coeurs battre plus vite et les chaudes larmes couler.
    L'odeur du sang de l'humaine se répanda dans la pièce sombre. Bien que rassasié, Seth, si Oméga n'étais pas présente, aurait bien vidé l'hmaine de son sang. Il paraissait meilleur que celui de l'homme, plu bouillonant, plus sucré aussi. Grâce à la peur de la victime.
    Cette astuce marchait toujours. Infliger la terreur dans l'esprit des humains. Le sang n'en ressortait que meilleur.
    Et cette humain avait terriblement peur. Son visage le montrait. Elle suppliait, priait pour s 'en sortir. Elle n'avait même pas remarqué la mort de son copain. Qui gisait d'ailleurs dans un coin à présent, comme une poupée abandonnée d'un enfant capricieux. Déjà l'odeur âcre de la mort arrivait. Une odeur perfide et aggresive, un fumet dégoûtant pour un vampire, qui donnerait presque la nausée.
    Seth avait hâte qu'Oméga finisse. Cette odeur l'écoeurait.

    La vampire prenait son temps, terrorisant au maximum sa victime. Seth se régalait comme devant un excellent film. Film d'horreur en direct.
    Oméga était tout aussi perverse que lui. Elle jouait avec sa proie. Les sous-vêtements de l'humaine tombèrent sur le sol.La vampire se régalait du corps appétissant de l'humaine. Il est vrai qu'elle n'était pas moche, pour un humain, presque attirante. Mais elle restait aux yeux de Seth qu'une proie, d'un réservoir de sang fruité.
    Soudainement, la scène qui se déroulait devant ses yeux lui parut intime et personnel. Lui-même n'aurait pas aimé être observé pendant un repas.
    Le vampire se retourna vivement. Il fixait à présent un mur, totalement inintéressant. Cependant, il ne souhaitait pas déranger plus longtems Oméga pendant sa délicieuse occupation.
    Même si il ne voyait pas ce qu'il se passait a fur et à mesure des minutes, il le devinait aisément grâce à son odorat et son ouïe. L'odeur du sang devint très puissance. Un bruit de suscion. Oméga était en train de boire le liquide, prenant son temps pour bien savourer. Arf', Seth aurait bien goûté, mais déjà, il entendit le bruit sourd du corps mort tombant au sol.
    Là, il se tourna enfin vers la vampirette, un sourire aux lèvres.

    Elle était ravissante. Un visage si innoncent mais magnifique et dangeureux. Le fait d'avoir bu récemment lui donnait une odeur acidulée et piquante mais agréable. Elle n'avait pas une goutte de sang sur ses vêtements.
    Seth savoura son déhanché quand elle s'approcha de lui.
    Pour lui, les vampires étaient vraiment les créatures les plus réussies superbes et parfaites. Eux-deux en étaient l'exemple même.
    Seth se racla la gorge et la rejoignit. Il le regarda un moment en silence, toujours le sourire au lèvres. Il était bien. En compagnie agréable, rassisié et dans une ambiance très... glauque.
    Juste l'odeur de la mort cassait un peu tout ça.

    " Tu as été terrifiante... "
    Sa voix grave et mélodieuse résonna entre les murs. Ses yeux, devenus gris grâce au sang ingurgités, tombèrent sur les deux corps sans vie. Une légère grimace de dégout vint effacer son sourire.
    Il continua, d'un ton tout aussi léger, presque enjoué :

    " Parfait. Et Délicieux. Cette soirée fut parfaite. "
    Il frémissa rien qu'en repensant à la terreur qu'ils avaient inspiré aux humains.
    Ah, ce qu'il aimait être vampire, traquer les humains, user de son charme et de ses forces surhumaines.


    " Au fait. Je suis Seth. Fils d'un vampire inconnu "
    Quand il se présentait face à un autre vampire, végétarien ou non, il s'annonçait toujours comme ça. C'était pour lui une règle de politesse entre bêtes sanguinaires. Et oui, "fils" symbolisait pour lui la dscendance, la création d'un autre vampire. Après tout, il avait la moitié de son sang pareil à celui de son créateur. Qui était d'ailleurs un inconnu pour lui. Totalement. Bien qui se souvenait de la perfection et de la séduction qui émanait de lui. Il ne pourrait par ailleurs jamais l'oublier.
    Le vampire glissa ses mains dans ses poches, attendant une réponse de la part d'Oméga.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptySam 6 Juin - 10:48

    Omega se retourna vers son camarade lorsque son repas fut terminé, en lui étant très reconnaissante d'avoir accepté de partager, ce qui était rare pour un vampire.
    Liam avait toujours partagé avec elle, car il était son créateur et avait du lui apprendre à chasser. Au début, il chassait donc pour elle, afin de lui montrer comment faire, mais, rapidement elle avait compris et s'était mis à s'amuser avec de pauvres victimes. Elle savait parfaitement comment faire le plus mal possible, physiquement, à l'aide de ses capacités hors du commun ainsi que le don qui lui avait été attribué avant sa transformation, mais aussi et surtout, mentalement. Faire souffrir avant un humain, durant des mois était surement son passe temps favori depuis les dix dernières années. Elle aimait faire peur en crechendo, petit petit d'avantage jusqu'à l'épuisement de la personne. A ce moment là, l'humain ne comprend plus et ne demande qu'à mourir, chose qu'elle fait attendre le plus longtemps possible.
    Rien qu'à cette pensée, elle eut une soudaine envie de repartir s'amuser, mais se dit qu'elle devait rester pour remercier Seth.

    Lorsqu'elle s'approcha de ce dernier, d'une démarche les plus élégante, elle remarqua le regard qu'il portait sur elle. Il était très étrange, bien que le terme de l'étrangeté était très familié à la vampirette, il l'était. Personne encore, à part Liam ne l'avait encore regardé de telle sorte, même dans son vivant. Omega ne compris pas et décida de ne pas faire attention, tous les vampires regardaient surement comme ça après tout. Elle s'approcha encore un peu puis s'arrêta, sans prendre la peine de s'appuyer sur une jambe, reflexe d'humain que chaque himortelles perdaient immédiatement.

    "tu as été terrifiante"
    Lui dit-il, gentiment, bien que ce mot ne puisse pas exister pour des vampires comme eux. Ce fut un vrai compliment qu'il lui fit là, et elle aprécia.

    "merci"

    Réponda-t-elle simplement.

    Puis, il se présenta et elle choisit d'en faire autant. Elle réfléchit de savoir si elle allait nommer Liam dans sa courte présentation, mais après tout, tous les vampires le connaissaient. Il était le plus terrifiant, sans égal.

    "Je suis Oméga, une jeune vampire. J'ai été crée pas Liam il y a peu".
Revenir en haut Aller en bas
MARICHA

MARICHA

Messages : 115
Date d'inscription : 10/05/2009
Age : 25

MORE THAN YOUR BLOOD
YES, I HAVE FRIENDS:

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptySam 6 Juin - 17:56

    La jeune vampire ne tarda pas à lui répondre, de sa belle voix, entrainante, mélodieuse, hypnotisante, qui correspondait parfaiement à son physique :
    "Je suis Oméga, une jeune vampire. J'ai été crée pas Liam il y a peu".
    Seth répondit tout de suite après, d'une voix tout aussi enjoleuse:

    " Enchanté Oméga. "
    Le vampire hocha la tête en guise d'accompagnement. Il inspira profondément. Elle disait avoir été crée par Liam. Seth ne connaissait pas ce vampire. Il n'en avait même jamais entendu a part maintenant. Et l'odeur d'un vampire était oujours semblable à son créateur. Aussi l'odeur acide de la vampire ne lui rapella rien. Non, il n'avait jamais rencontré Liam.
    La façon qu'elle tulia pour en parler était très éclairante. Elle semblait être voué à lui, pendue à ses lèvres, l'adorant plus que quiqu'onque. Peut-être ne connaissait-elle que lui comme vampire, aussi il était son modèle incontesté ?
    C'est dans ces réflections que Seth était bien content d'être un vampire totalement indépendant et solitaire. Finalement, c'était peut-être mieux de ne pas connaître son créateur.
    Oméga avait parlé de son créateur, Liam, comme si il était évident qu'il était connu. Aussi Seth lui demanda :

    "Qui est Liam ? Mis à part ton créateur, est-il connu ? Vit-il ici ?"
    Oui, Seth se renseignait. Il pensait rester longtemps dans la ville, et désirait donc connaître, sans avoir aucune relation, le maximum de vampires, pour se faire une idée de qui craindre ou qui, au contraire, mépriser ou autre.
    Pendant que les deux vampires échangeaient, les corps commençaient à réellement prendre une odeur infecte.
    Les corps humains tués par des vampires pourissaient toujours plus vite que les autres.
    Seth en eut un haut-le-coeur. Il regarda en grimaçant, mais quelle superbe grimace, les corps, puis Oméga.

    Le vampire bloqua sa respiration. C'était vraiment irrespirable.

    " Sortons d'ici."
    Même si sa phrase avait été prononcée comme un ordre, elle en restait pas moins une proposition. Il l'invitait à aller voir ailleurs en fait. Et si elle ne le voulait pas, il partirait seul.
    Seth resta un moment à fixer Oméga. Enfait, il voudrait vraiment qu'elle vienne avec lui. Même si ils se connaissaient que depuis peu de temps, Seth l'appréciait. Elle était une vampire fascinante et ravissante. Elle plaisait à Seth, sa compagnie était agréable. Et il ne voulait pas faire d'elle qu'une rencontre de repas. Il voudrait bien s'en faire un vampire su qui compter, qui partage les mêmes goûts que lui, pour la traque du moins.
    C'est pour ça que Seth attendit la réponse d'Oméga. Il s'était même avancée vers elle.
    Peu de vampires, après sa transformation, plaisaient à Seth. Il était un solitaire,aussi pour lui plaire il fallait être vraiment comme lui. Il ne s'attachait que très rarement aux autres vampires. Et pourtant, quand il le faisait, c'était bien présent, puissant. Quand il appréciait un autre, il voulait, il demandait la réciprocité.
    Depuis son arrivée il n'avait encore croisé aucun vampire. Et leur présence lui manquait un peu. Oméga représentait parfaitement sa race de vampire, sanguinaire et cruelle. Voilà pourquoi il 'était attaché à elle en si peu de temps.
    Et partager un repas était quelque chose d'amical qui créait des liens.

    L'odeur se faisait de plus en plus puissante. Ecoeurant. Seth s'excusa en silence et sortit, changea de pièce, cherchant l'entrée de l'entrepot. Vraiment, il ne supportait pas l'odeur de corps en décomposition.
    L'air frais le revigora. Au dehors, il brillait presque autant que la Lune. Le vampire marcha un peu, inspirant fortement les effluves de la nature. Il attendait patiemment qu'Oméga le rejoigne.
Revenir en haut Aller en bas
Omega S. Carter
Your blood in my veinsOmega S. Carter

Messages : 139
Date d'inscription : 08/05/2009
Age : 26

Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. EmptyMar 9 Juin - 17:50

    Omega avait simplement dit qu'elle avait été crée par Liam, le vampire le plus connu de la ville, mais apparemment Seth ne le connaissait pas, ce qui était très étrange, mais qui plu à la vampirette. Tout le monde connaissait Liam dans les environs. La plupart des gens savaient qu'ils avait crée il y avait peu un vampire, mais ne savait jamais qui c'était. Omega aimait le fait de ne pas avoir à donner le meilleur d'elle même pour simplement montrer qu'elle était à la hauteur de son créateur. Seth ne le connaissait pas, et c'était tant mieux.

    "Liam est le vampire le plus redouté des environs. Il est vraiment très fort."

    Omega n'avait toujours eut d'yeux que pour son mentor, et savait à présent qu'il y avait d'autres vampires redoutables, même si ils n'étaient pas autant redoutés que lui. Apparemment, Seth venait d'arriver dans le région, et n'était pas encore très connu, comme elle. Mais elle ne s'en plaignait pas. Elle aimait les regards des humains qui la trouvaient parfaite, car elle savait vivre près d'eux, ainsi que ceux des inhumains, qui se demandaient d'où elle sortait et si elle était réellement vampire.

    Liam proposa à Omega de sortir, il est vrai que l'odeur des cadavres commençait vraiment à sentir fort et ce n'était pas très agréable, même pour des inhumains. Elle n'eut pas le temps de répondre qu'il avait déjà disparut. Se demandant si il s'agissait d'un test, elle hésita à le rejoindre, mais décida d'y aller car de toute façons, elle ne craignait rien.
    Poussant la lourde porte de l'entrepôt dévasté, Omega aperçu rapidement le vampire et alla de nouveau à sa rencontre.

    "Tu n'as pas l'air d'apprécier l'odeur du mort."

    Dit-elle doucement, tout en continuant de s'approcher. Elle était réellement fascinée par la nouveauté que lui procurait Seth. Depuis sa création, elle n'avait jamais parlé qu'à Liam, son mentor, et n'avait jamais pris la peine d'apprendre à connaître d'autres personnes de son espèce. La rencontre qu'elle eut ,ce jour là avec Seth fut un véritable révélation. Omega eut une soudaine envie d'en connaitre plus sur lui, d'apprendre à faire partie d'un groupe de vampires, et non plus de rester seule à longueur de temps, chose qu'elle faisait déjà en tant qu'humaine. Elle ne supportait plus ce sentiment de n'être importante pour personne.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Que la peur est délicieuse. Empty
MessageSujet: Re: Que la peur est délicieuse.   Que la peur est délicieuse. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Que la peur est délicieuse.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CR Stahleck
» Bar : La Bonne Chopine
» [Livres] 24 livres bionicle disponibles
» Que faire des mandragores en v6?
» Tyran c'est moi ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BLOODY HELL ▬ where are we now ..  :: ▬ a r o u n d . n a p a l e e ▬ :: The disused warehouse-
Sauter vers: